31 Mai / 2017

Quelques lieux à visiter absolument au Canada

Les vacances d’été sont une excellente occasion pour visiter le monde. Une des destinations qui attire le maximum de visiteurs  est aujourd’hui le Canada. Et pour les originaires de certains pays, une simple AVE ou Autorisation de Voyage électronique est suffisante pour partir à la découverte des sites touristiques canadiens.

Canada : une beauté naturelle à visiter

Quand on parle du Canada, on pense directement à la nature, à la verdure et aux paysages dignes des plus belles cartes postales. Quitte à être en visite dans le pays à la feuille d’érable, on peut  découvrir les sites touristiques qui ont fait sa renommée dans le monde entier. Il ne faut  que citer entre autres les Chutes du Niagara qui est un patrimoine mondial, les montagnes rocheuses ou le parc Stanley. Ceux qui sont  en mal de sensations fortes et de randonnées pédestres ne seront pas déçus du voyage.

Des prestataires, guides et agences de voyages  peuvent proposer des services afin de guider les touristes à travers les lieux incontournables du territoire canadien. Les parcours ont été créés et pensés pour une mise en valeur des lieux à préserver.

Obtenir un AVE pour le Canada : comment faire ?

Mais avant de faire ses bagages et réserver son hébergement sur place, il faut en amont se préparer administrativement. En effet, le Canada est connu pour être intransigeant dans le contrôle de ceux qui traversent ses frontières, ne serait-ce que pour un transit aéroportuaire. Les originaires des pays amis du Canada comme la France n’ont besoin que d’une AVE pour passer la douane. Hormis un passeport valide, ce visa électronique est l’unique pièce exigée par les services de l’immigration.

Pour obtenir son AVE afin de visiter  Québec, une simple demande en ligne est amplement suffisante. De la même manière que lors d’une réservation d’une visite guidée sur l’internet, il est possible de remplir un formulaire pour une Autorisation de Voyage électronique. La demande est étudiée immédiatement par l’administration. En général, en quelques heures, le demandeur sera fixé sur la possibilité de voyager ou non au Canada. À la requête, il faut  ajouter un passeport et un courriel valide. Une somme dérisoire devra aussi être payée à titre de frais de dossiers.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *