Rien de tel qu’un voyage combiné Cambodge Vietnam pour découvrir des endroits dignes d’intérêt. Au Cambodge comme Vietnam, les touristes verront un patrimoine culturel et naturel méritant largement le détour.

Quelques immanquables de Hanoi et de la baie de Halong

LeVietnam constitue un excellent point de départ pour entamer un voyage combiné Cambodge  Vietnam. Sa visite peut notamment débuter à Hanoi. Cette ville attrayante séduit par son atmosphère paisible, son histoire millénaire, sa population souriante et sa culture riche. À cela s’ajoutent des lieux fascinants, à l’instar du lac de HoanKiem, du temple de Ngoc Son, de la pagode de TranQuoc, de sa fameuse Cathédrale Saint-Joseph, etc. Après une escale à Hanoi, cap vers la baie de Halong. Ce site propose un cadre enchanteur et un paysage agrémenté de pitons rocheux, d’arches naturelles, de splendides lagons et de criques isolées. Une croisière y est vivement recommandée pour apprécier pleinement sa beauté.

Une halte dépaysante à Hô-Chi-Minh-Ville

Ce voyage combiné Cambodge  Vietnam peut ensuite se poursuivre à Hô-Chi-Minh-Ville. Anciennement appelée Saigon, cette ville possède plusieurs coins incontournables. Par exemple, les Tunnels de Củ Chi, la Cathédrale Notre Dame, le Musée d’Histoire, le port de NhàRông, le musée des beaux-arts, le marché de Ben Thanh, etc. La pagode GotamaCetiya reste aussi un immanquable de Hô-Chi-Minh-Ville. Ce site religieux se reconnait à ses stupas enveloppés de feuilles d’or. Il est localisé à quelques minutes du centre-urbain, plus précisément, dans le district 9. C’est un lieu paisible où le calme règne, un havre idéal pour méditer ou prier.

Un regard sur le Cambodge et ses merveilles touristiques

Suite à cette visite à Hô-Chi-Minh-Ville, direction le Cambodge pour clôturer ce voyage combiné Cambodge Vietnam. Cette perle de l’Asie du Sud-Est est une destination plébiscitée des vacanciers du monde entier. Elle doit sa renommée à ses sites, dont la beauté laisse sans voix. Entre autres, le parc archéologique d’Angkor et Angkor Wat, PreahVihear, TonléSap, Palais Royal de Phnom Penh et bien d’autres encore. Outre ses lieux intéressants, les activités à faire y sont également nombreuses, pour ne citer que le trekking, le VTT ou le canoé.

Le Cambodge est l’une des nouvelles destinations touristiques les plus attrayantes au cours des dernières années. Le Cambodge est une terre de beauté, de mélange des sympathiques et toujours heureux, le pays de la cuisine délicieuse ayant la culture originale avec une longue histoire. C’est pourquoi, le Cambodge reste la destination idéale pour les touristes.

En particulier, le Cambodge est non seulement connue comme la terre des temples, des pagodes portant l’architecture caractéristique bouddhiste comme l’architectural de l’ensemble d’Angkor Wat mais aussi célèbre par le paysage magnifique avec une grande variété d’animal, donc, le gouvernement cambodgien a préservé et développé de la zone éco-touristique dont il existe une zone pour les dauphins.

Alors, n’hésitez plus, organisez votre temps et faites un voyage au Cambodge pour explorer les dauphins d’eau douce. Certainement, vous aurez de beaux souvenirs lors de circuit Cambodge.

Au Cambodge, une forme de tourisme est en train d’être promues et porter de grandes efficaces, c’est l’écotourisme à admirer les dauphins.

L’écotourisme à admirer les dauphins se base sur les avantages particuliers du Cambodge: tous les dauphins qui restent dans le fleuve Mékong sont situés sur le territoire de ce pays du sud-est asiatique. Le site à admirer les dauphins se trouve dans la section du fleuve dans le district de Sambo, la province de Kratie, à 300km du nord-est de Phnom Penh. On peut voir facilement des dizaines de bateaux qui chargent des visiteurs sur la rivière afin de voir les dauphins. Cela contribue à créer les revenus pour les habitants locaux.

On estime qu’il y a environ de 155 à 175 dauphins d’eau douce qui vivent actuellement sur le fleuve Mékong et concentrent principalement dans le district de Sambo, la province de Kratie. En outre, les dauphins vivent aussi dans quelques lacs profonds sur la zone près de la frontière avec le Laos.

À côté de la conservation, le développement de l’écotourisme à voir les dauphins est aussi bien apprécie dans la province de Kratie. Ce programme a à la fois apporté des revenus au peuple et préservé cette espèce rare.

Chaque année, la province Krati du Cambodge a attire environ 200.000 touristes internationaux à admirer les dauphins et ce nombre a augmenté de plus en plus. Le gouvernement a réalisé beaucoup de programme pour ce type de l’écotourisme et a apporté de bons résultats. Donc, lors de votre voyage au Cambodge, visitez au moins d’une fois cette zone pour admirer les dauphins et profiter de la beauté de la nature.

Étant un pays avec la culture distinguée, le Laos possède de nombreuses caractéristiques culturelles attrayantes dont on ne peut pas manquer la fête Bun-khau-pa-dap-din (la fête des âmes des morts) lors de voyage au pays de million d’éléphants.

Cette fête au Laos a eu lieu normalement en septembre chaque année. Le festival Bun-khau-pa-dap-din signifie que tout le monde apportera les aliments salés, sucrés au temple en vue de rendre le culte ou apportera de la nourriture au ruisseau, au pied des arbres afin de donner des offrandes aux morts sans famille, abri. Cela a pour l’objectif de prier le bonheur, la chance pour ceux qui ont donné ces offrandes.

Puisqu’on donne la nourriture aux morts, donc, après la cérémonie, on ne mange pas, on apporte ces aliments pour les oiseaux et les animaux dans la forêt.

Selon la légende, pour les personnes qui viennent au temple et mangent en cachette de la nourriture des moines, lors qu’ils sont morts, ils deviendront les fantômes de faim, personne ne donne les offrandes. Alors, ils deviennent des fantômes sans vêtements, ils errent dans les buissons de l’arbre sur la route. Le Bouddha a permis à ces âmes de pouvoir recevoir des produits et des vêtements que les personnes donnent à l’occasion du festival.

Depuis lors, les habitants au Laos continuent à organiser la fête Bun-khau-pa-dap-din chaque année. La nuit du 13 septembre, tout le monde commence à préparer des pâtisseries, des boissons sans alcool pour célébrer ce festival. En général, les offrandes sont divisées en quatre parties : La première partie sert les membres de la famille, la deuxième partie est pour les amis. La troisième partie dédie aux ancêtres, les parents morts et aussi des morts qui ne sont pas reconnus, personne ne donne les offrandes pour eux, la quatrième parie est consacrée aux moines.

Quand tout est prêt, on va donner une partie de l’alimentaire pour apporter au temple, au pied de grands arbres ou à côté du ruisseau et puis, on réalise la cérémonie. Dès le matin du 14ème jour du septembre, tout le monde prépare des autres offrandes pour apporter au temps et donner aux moines durant la cérémonie du festival. On peut aussi s’asseoir et entendre la prière des moines avant de retourner à la maison.

Avec des informations de la fête Bun-khau-pa-dap-din, vous pouvez mieux comprendre de cette fête et de la culture particulière lors de voyage au Laos.

Le Costa Rica est un vaste pays d’Amérique centrale se trouvant entre le Nicaragua et le Panamá. Ses 51 000 km² de surface recèlent d’innombrables espèces végétales et des aires protégées qui séduiront les adeptes d’écotourisme et d’excursion. Au cours de leur voyage sur mesure au Costa Rica, les routards apercevront plusieurs chaînes de montagnes. Le territoire costaricien constitue ainsi une destination de choix pour les amateurs d’escalade qui peuvent s’y adonner à leur passion. Durant leur séjour dans cette contrée, les randonneurs ont l’occasion de grimper la cordillère de Talamanca. Son point culminant est le Cerro Chirripó qui s’élève à plus de 3 800 m d’altitude. La majeure partie du site est recouverte de forêts tropicales composées d’une large variété de plantes. À part cela, les bourlingueurs ont la possibilité de visiter les réserves naturelles de la cordillère de Talamanca. Ces dernières abritent diverses espèces de mammifères en voie d’extinction comme le singe-araignée fleuri, le tapir d’Amérique centrale…

La ville de San José, la capitale de Costa Rica

La visite de San José, la capitale du pays, est un must-do lors d’un voyage sur mesure Costa Rica. Au cours de leur passage dans cette localité, les routards ont l’occasion d’apercevoir les vieux quartiers de la métropole comme Amon, Otaya et Soledad. Ces secteurs attirent les bourlingueurs de par les nombreuses maisons en bois aux couleurs variées. Les touristes peuvent poursuivre leur périple en se promenant dans le parc métropolitain La Sabana, le plus grand espace vert urbain de la contrée. Les vacanciers y découvriront le stade national ainsi que le musée de l’art costaricien. Ce dernier conserve les arts plastiques du Costa Rica. Dans ce parc, les excursionnistes ne manqueront pas également d’observer un lac artificiel, des terrains de sport de tout genre, des piscines ainsi que des sentiers de course et de patinage. Outre cela, ils ont la possibilité d’explorer la vallée d’Orosi. Arrivés sur le lieu, les globe-trotters apercevront les ruines d’Ujarras et la centrale hydroélectrique de Cachi… À part cela, ils ont la chance de visiter deux jardins de spapillons à San José, dont Spirogyra Butterfly Garden et Butterfly Farm.

Découvrir d’autres attraits de Costa Rica

Outre la ville de San José, les routards peuvent découvrir d’autres endroits intéressants lors de leurs voyages sur mesure au Costa Rica. Ils sont invités à se rendre dans les provinces de Guanacaste et d’Alajuela où se trouve le parc Rincón de la Vieja. Ce dernier est situé près du volcan qui porte le même nom. Arrivés sur le lieu, les globe-trotters ont l’occasion d’admirer diverses zones d’activités géothermales où sortent des fumerolles, des geysers, des sources d’eau chaude et des mares de boue brûlantes. À noter que ce site abrite plusieurs pistes de randonnée où les bourlingueurs auront une vue panoramique sur la plaine de Guanacaste et l’océan Pacifique. À part cela, les touristes ont la possibilité de visiter le parc national Corcovado qui ravira les amoureux de la nature. Une vaste forêt tropicale couvre ce parc où les bourlingueurs observeront de nombreuses espèces menacées comme le Tapir de Baird ou le Fourmilier géant. Ce bout d’Éden constitue également un refuge pour le Grand Hocco et le Toucan.