Bienvenue au fin fond de l’Afrique australe. Ce voyage emmène les touristes en plein centre d’une région aux contrastes impressionnants composés de paysages pittoresques, de grands espaces et de parcs naturels en tous genres.

 

En Afrique du Sud, chaque itinéraire de randonnée contribue à la découverte d’une terre mosaïque remplie de trésors impérissables. En effet, cet aspect territorial aux allures préservées forme un véritable terrain de jeu pour les randonneurs si on ne parle que de fameuse chaîne montagneuse de Drakensberg ou des vignobles à perte de vue du Cap. À cela s’ajoutent les villages hors du temps de la Wildcoast ainsi que celui du Swaziland. Ces endroits font partie des circuits de randonnée à ne pas manquer lors d’un séjour au cœur de la « Nation arc-en-ciel ». De plus, cette formule procure aux touristes une alternative idéale pour mieux appréhender la diversité de l’Afrique du Sud.

 

Les plus beaux itinéraires de randonnée en Afrique du Sud

Terre de prédilection pour les aventuriers, l’Afrique du Sud est une destination de choix pour explorer la nature. Pour cela, une séance de randonnée en famille ou entre amis constitue un excellent moyen d’apprécier le charme et la beauté de ce pays. Parmi les itinéraires à ne pas manquer lors d’un circuit Afrique du Sud, on peut citer le Port Nolloh, les montagnes du Dragon, le Drakensberg et bien d’autres encore. Chacun de ces endroits présente un paysage spectaculaire incluant une nature qui s’exprime en toute liberté à travers les savanes, les vallées verdoyantes, les grottes ainsi que les hauts plateaux. Par exemple, le passage entre l’escarpement du Drankensberg permet aux aventuriers de découvrir un massif extraordinaire particulièrement préservé. En effet, avant d’être classée sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, cette enclave géographique du Royaume du Lesotho est peu fréquentée par des Zoulous et des Afrikaners. D’ailleurs, ce circuit vient compléter le plaisir du safari à pied dans le parc animalier de Hluhluwe-Imfolozi.

 

Port Nolloth, sur les traces des chercheurs de diamants alluviaux

En optant pour un séjour en Afrique du Sud, les voyageurs auront certainement l’opportunité de faire un tour du côté du Port Nolloth. Il s’agit d’un petit port de la région de Namakwaland qui se trouve dans le littoral de l’océan Atlantique. À part les touristes qui viennent ici pour respirer un grand bol d’air pur au bord de la mer, cet endroit intéresse spécialement les pêcheurs de langoustes ainsi que les chercheurs de diamants alluviaux. Ils sont dans cette localité pour tenter de faire fortune. Quant aux amateurs de randonnée, une séance de farniente sur la plage leur fera du bien et cela contribue à la découverte d’une sympathique église catholique baptisée Immaculate Heart of Mary Church. Au cours de l’expédition, une virée au musée local constitue aussi un véritable engouement pour les passionnés de photos anciennes. À ce propos, l’histoire des richesses du port y est exposée avec une collection d’images datant d’une époque lointaine.

Un vol en montgolfière est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie. En effet, cela permet de voir les paysages de la France sous un autre angle. Et autant le dire, les Châteaux  de la  Loire, la côte d’Émeraude et les vignobles français sont bien plus beaux lorsqu’on les admire depuis le ciel. Pour embarquer dans un « baptême dans l’air », il faut absolument s’adresser à une société qui propose cette prestation. […]

Pendant votre voyage Cambodge en famille, vous devrez bien vous comporter au risque de manquer intentionnellement de respect aux autochtones. Les lignes suivantes vous donneront un petit aperçu des comportements à adopter au pays des Khmers.

Les règles à respecter dans un temple

Au cours de votre voyage Cambodge en famille, vous serez amené à visiter des temples. Tout d’abord, avant d’entrer dans un lieu religieux, assurez-vous de porter des vêtements décents. Evitez de mettre des habits provocants. Par exemple, pour les femmes, le bon reflexe est de se vêtir de manière à cacher les épaules. Porter des chemisiers à manches longues ou des pantalons est également de rigueur.

Une fois dans un temple, ôtez les lunettes et les chaussures. À l’intérieur comme à l’extérieur, ne jamais (se) prendre en photo (devant) une icône de Bouddha. Sachez aussi que les femmes ne peuvent en aucun cas entrer en contact physique avec un moine et vice versa.

Petit guide de conduite chez un Cambodgien

Si vous songez à séjourner chez un habitant local durant votre voyage Cambodge en famille, voici quelques règles de politesse. Avant d’entrer dans la maison, déchaussez-vous. En guise de gratitude et de courtoisie, offrez un présent au maître des lieux. Lorsque vous remettrez votre cadeau, utilisez votre main droite ou vos deux mains.

À table, des règles de bienséance sont à respecter. Entre autres, ne refusez pas les boissons ou les plats servis, c’est un peu offensant pour les Cambodgiens. Quand vous mangerez, veillez à ne pas planter vos baguettes à la verticale.

Quelques comportements à adopter en public

Lors de votre voyage Cambodge en famille, faites toujours preuve de politesse. Par exemple, pour saluer quelqu’un, joignez vos deux mains au niveau de votre poitrine et inclinez légèrement la tête.
Dans la rue, comportez-vous avec décence. Evitez les gestes déplacés comme les embrassades dans un lieu public.
Quand vous faites la connaissance d’un Cambodgien pour la première fois, essayez de ne pas poser de questions indiscrètes telles que son âge ou encore de toucher sa tête (c’est injurieux), etc.
Question vestimentaire, portez toujours des habits corrects et simples. Mieux vaut ne pas attirer l’attention en mettant des tenues osées comme des jupes trop courtes.

Le Cambodge est l’une des nouvelles destinations touristiques les plus attrayantes au cours des dernières années. Le Cambodge est une terre de beauté, de mélange des sympathiques et toujours heureux, le pays de la cuisine délicieuse ayant la culture originale avec une longue histoire. C’est pourquoi, le Cambodge reste la destination idéale pour les touristes.

En particulier, le Cambodge est non seulement connue comme la terre des temples, des pagodes portant l’architecture caractéristique bouddhiste comme l’architectural de l’ensemble d’Angkor Wat mais aussi célèbre par le paysage magnifique avec une grande variété d’animal, donc, le gouvernement cambodgien a préservé et développé de la zone éco-touristique dont il existe une zone pour les dauphins.

Alors, n’hésitez plus, organisez votre temps et faites un voyage au Cambodge pour explorer les dauphins d’eau douce. Certainement, vous aurez de beaux souvenirs lors de circuit Cambodge.

Au Cambodge, une forme de tourisme est en train d’être promues et porter de grandes efficaces, c’est l’écotourisme à admirer les dauphins.

L’écotourisme à admirer les dauphins se base sur les avantages particuliers du Cambodge: tous les dauphins qui restent dans le fleuve Mékong sont situés sur le territoire de ce pays du sud-est asiatique. Le site à admirer les dauphins se trouve dans la section du fleuve dans le district de Sambo, la province de Kratie, à 300km du nord-est de Phnom Penh. On peut voir facilement des dizaines de bateaux qui chargent des visiteurs sur la rivière afin de voir les dauphins. Cela contribue à créer les revenus pour les habitants locaux.

On estime qu’il y a environ de 155 à 175 dauphins d’eau douce qui vivent actuellement sur le fleuve Mékong et concentrent principalement dans le district de Sambo, la province de Kratie. En outre, les dauphins vivent aussi dans quelques lacs profonds sur la zone près de la frontière avec le Laos.

À côté de la conservation, le développement de l’écotourisme à voir les dauphins est aussi bien apprécie dans la province de Kratie. Ce programme a à la fois apporté des revenus au peuple et préservé cette espèce rare.

Chaque année, la province Krati du Cambodge a attire environ 200.000 touristes internationaux à admirer les dauphins et ce nombre a augmenté de plus en plus. Le gouvernement a réalisé beaucoup de programme pour ce type de l’écotourisme et a apporté de bons résultats. Donc, lors de votre voyage au Cambodge, visitez au moins d’une fois cette zone pour admirer les dauphins et profiter de la beauté de la nature.

Étant un pays avec la culture distinguée, le Laos possède de nombreuses caractéristiques culturelles attrayantes dont on ne peut pas manquer la fête Bun-khau-pa-dap-din (la fête des âmes des morts) lors de voyage au pays de million d’éléphants.

Cette fête au Laos a eu lieu normalement en septembre chaque année. Le festival Bun-khau-pa-dap-din signifie que tout le monde apportera les aliments salés, sucrés au temple en vue de rendre le culte ou apportera de la nourriture au ruisseau, au pied des arbres afin de donner des offrandes aux morts sans famille, abri. Cela a pour l’objectif de prier le bonheur, la chance pour ceux qui ont donné ces offrandes.

Puisqu’on donne la nourriture aux morts, donc, après la cérémonie, on ne mange pas, on apporte ces aliments pour les oiseaux et les animaux dans la forêt.

Selon la légende, pour les personnes qui viennent au temple et mangent en cachette de la nourriture des moines, lors qu’ils sont morts, ils deviendront les fantômes de faim, personne ne donne les offrandes. Alors, ils deviennent des fantômes sans vêtements, ils errent dans les buissons de l’arbre sur la route. Le Bouddha a permis à ces âmes de pouvoir recevoir des produits et des vêtements que les personnes donnent à l’occasion du festival.

Depuis lors, les habitants au Laos continuent à organiser la fête Bun-khau-pa-dap-din chaque année. La nuit du 13 septembre, tout le monde commence à préparer des pâtisseries, des boissons sans alcool pour célébrer ce festival. En général, les offrandes sont divisées en quatre parties : La première partie sert les membres de la famille, la deuxième partie est pour les amis. La troisième partie dédie aux ancêtres, les parents morts et aussi des morts qui ne sont pas reconnus, personne ne donne les offrandes pour eux, la quatrième parie est consacrée aux moines.

Quand tout est prêt, on va donner une partie de l’alimentaire pour apporter au temple, au pied de grands arbres ou à côté du ruisseau et puis, on réalise la cérémonie. Dès le matin du 14ème jour du septembre, tout le monde prépare des autres offrandes pour apporter au temps et donner aux moines durant la cérémonie du festival. On peut aussi s’asseoir et entendre la prière des moines avant de retourner à la maison.

Avec des informations de la fête Bun-khau-pa-dap-din, vous pouvez mieux comprendre de cette fête et de la culture particulière lors de voyage au Laos.

Le Costa Rica est un vaste pays d’Amérique centrale se trouvant entre le Nicaragua et le Panamá. Ses 51 000 km² de surface recèlent d’innombrables espèces végétales et des aires protégées qui séduiront les adeptes d’écotourisme et d’excursion. Au cours de leur voyage sur mesure au Costa Rica, les routards apercevront plusieurs chaînes de montagnes. Le territoire costaricien constitue ainsi une destination de choix pour les amateurs d’escalade qui peuvent s’y adonner à leur passion. Durant leur séjour dans cette contrée, les randonneurs ont l’occasion de grimper la cordillère de Talamanca. Son point culminant est le Cerro Chirripó qui s’élève à plus de 3 800 m d’altitude. La majeure partie du site est recouverte de forêts tropicales composées d’une large variété de plantes. À part cela, les bourlingueurs ont la possibilité de visiter les réserves naturelles de la cordillère de Talamanca. Ces dernières abritent diverses espèces de mammifères en voie d’extinction comme le singe-araignée fleuri, le tapir d’Amérique centrale…

La ville de San José, la capitale de Costa Rica

La visite de San José, la capitale du pays, est un must-do lors d’un voyage sur mesure Costa Rica. Au cours de leur passage dans cette localité, les routards ont l’occasion d’apercevoir les vieux quartiers de la métropole comme Amon, Otaya et Soledad. Ces secteurs attirent les bourlingueurs de par les nombreuses maisons en bois aux couleurs variées. Les touristes peuvent poursuivre leur périple en se promenant dans le parc métropolitain La Sabana, le plus grand espace vert urbain de la contrée. Les vacanciers y découvriront le stade national ainsi que le musée de l’art costaricien. Ce dernier conserve les arts plastiques du Costa Rica. Dans ce parc, les excursionnistes ne manqueront pas également d’observer un lac artificiel, des terrains de sport de tout genre, des piscines ainsi que des sentiers de course et de patinage. Outre cela, ils ont la possibilité d’explorer la vallée d’Orosi. Arrivés sur le lieu, les globe-trotters apercevront les ruines d’Ujarras et la centrale hydroélectrique de Cachi… À part cela, ils ont la chance de visiter deux jardins de spapillons à San José, dont Spirogyra Butterfly Garden et Butterfly Farm.

Découvrir d’autres attraits de Costa Rica

Outre la ville de San José, les routards peuvent découvrir d’autres endroits intéressants lors de leurs voyages sur mesure au Costa Rica. Ils sont invités à se rendre dans les provinces de Guanacaste et d’Alajuela où se trouve le parc Rincón de la Vieja. Ce dernier est situé près du volcan qui porte le même nom. Arrivés sur le lieu, les globe-trotters ont l’occasion d’admirer diverses zones d’activités géothermales où sortent des fumerolles, des geysers, des sources d’eau chaude et des mares de boue brûlantes. À noter que ce site abrite plusieurs pistes de randonnée où les bourlingueurs auront une vue panoramique sur la plaine de Guanacaste et l’océan Pacifique. À part cela, les touristes ont la possibilité de visiter le parc national Corcovado qui ravira les amoureux de la nature. Une vaste forêt tropicale couvre ce parc où les bourlingueurs observeront de nombreuses espèces menacées comme le Tapir de Baird ou le Fourmilier géant. Ce bout d’Éden constitue également un refuge pour le Grand Hocco et le Toucan.