Les Coréens du Sud sont des adeptes de la fête. Chaque année, il existe toujours un évènement à célébrer que ce soit au niveau familial ou national. À l’instar des autres pays du monde, le 1er janvier y est considéré comme le jour de la nouvelle année.

 

Baptisée Seolnal, cette fête est l’occasion idéale pour les natifs de visiter leurs parents ainsi que leurs familles. Il s’agit d’un évènement traditionnel parmi les plus célébrés en Corée du Sud. Durant cette journée, les gens s’habillent en Hanbok, un accoutrement typique du pays et effectuent un rituel ancestral connu sous le nom de Charye. Au cours de cette cérémonie, les futures générations souhaitent une excellente année à leurs grands-parents ainsi qu’à leurs parents. Pour cela, ces enfants doivent prononcer une salutation traditionnelle « Saehae bok mani badeuseyo » qui signifie littéralement « recevoir de la chance dans la nouvelle année ». Ensuite, toute la famille se réunit pour le repas du Nouvel An avec comme menu principal le Tteokguk. C’est un met spécialement mijoté pour le Seolnal qui composé de pâtes de riz émincées et de bouillon.

 

Chuseok, l’action de grâce

Le 15 août du calendrier lunaire de chaque année, les Coréens commémorent Chuseok. Cette fête fait également partie intégrante des évènements à ne pas manquer lors d’un voyage Corée du Sud. En effet, cette journée marque la célébration d’une bonne récolte dans tout le pays. Appelé aussi Hangawi, ce jour est très important pour la population, car c’est le moment opportun de retourner dans la ville natale tout en performant Charye. Au passage, les Sud-coréens n’oublient pas d’apporter des offrandes devant les tombes de leurs ancêtres. Tout au long de cette journée, des jeux traditionnels, comme l’Yutnori ou le gongginori, sont inclus dans le programme. La date du 15 août marque aussi le jour de la libération de la Corée sous la pression de l’armée japonaise. Elle a été libérée grâce à l’intervention des forces alliées en 1945. Enfin, c’est aussi l’occasion de commémorer l’établissement du gouvernement de Corée en 1948.

 

Jeongwoldaeboreum, la nouvelle année lunaire

La première pleine lune de la nouvelle année est importante dans la société sud-coréenne. Baptisée Jeongwoldaeboreum, celle-ci est la version locale du Festival de la première pleine lune. Durant cette cérémonie, les habitants se regroupent afin de chasser la malchance et les forces nuisibles. Plusieurs repas traditionnels sont mis à la disposition des participants. À commencer par le petit déjeuner qui est composé d’Ogokbap, un mélange exceptionnel de riz, de mil, de millet indien, de haricots et de haricots rouges. Il y a aussi l’Yakbab, un met populaire fait de riz gluant associé à du miel, des dattes ainsi que des noix. En ce qui concerne les jeux pour cette festivité, on peut citer le Jwibulnori. Ceci consiste à brûler des torches pour symboliser l’élimination des rats et des insectes nuisibles.

Le Costa Rica est un vaste pays d’Amérique centrale se trouvant entre le Nicaragua et le Panamá. Ses 51 000 km² de surface recèlent d’innombrables espèces végétales et des aires protégées qui séduiront les adeptes d’écotourisme et d’excursion. Au cours de leur voyage sur mesure au Costa Rica, les routards apercevront plusieurs chaînes de montagnes. Le territoire costaricien constitue ainsi une destination de choix pour les amateurs d’escalade qui peuvent s’y adonner à leur passion. Durant leur séjour dans cette contrée, les randonneurs ont l’occasion de grimper la cordillère de Talamanca. Son point culminant est le Cerro Chirripó qui s’élève à plus de 3 800 m d’altitude. La majeure partie du site est recouverte de forêts tropicales composées d’une large variété de plantes. À part cela, les bourlingueurs ont la possibilité de visiter les réserves naturelles de la cordillère de Talamanca. Ces dernières abritent diverses espèces de mammifères en voie d’extinction comme le singe-araignée fleuri, le tapir d’Amérique centrale…

La ville de San José, la capitale de Costa Rica

La visite de San José, la capitale du pays, est un must-do lors d’un voyage sur mesure Costa Rica. Au cours de leur passage dans cette localité, les routards ont l’occasion d’apercevoir les vieux quartiers de la métropole comme Amon, Otaya et Soledad. Ces secteurs attirent les bourlingueurs de par les nombreuses maisons en bois aux couleurs variées. Les touristes peuvent poursuivre leur périple en se promenant dans le parc métropolitain La Sabana, le plus grand espace vert urbain de la contrée. Les vacanciers y découvriront le stade national ainsi que le musée de l’art costaricien. Ce dernier conserve les arts plastiques du Costa Rica. Dans ce parc, les excursionnistes ne manqueront pas également d’observer un lac artificiel, des terrains de sport de tout genre, des piscines ainsi que des sentiers de course et de patinage. Outre cela, ils ont la possibilité d’explorer la vallée d’Orosi. Arrivés sur le lieu, les globe-trotters apercevront les ruines d’Ujarras et la centrale hydroélectrique de Cachi… À part cela, ils ont la chance de visiter deux jardins de spapillons à San José, dont Spirogyra Butterfly Garden et Butterfly Farm.

Découvrir d’autres attraits de Costa Rica

Outre la ville de San José, les routards peuvent découvrir d’autres endroits intéressants lors de leurs voyages sur mesure au Costa Rica. Ils sont invités à se rendre dans les provinces de Guanacaste et d’Alajuela où se trouve le parc Rincón de la Vieja. Ce dernier est situé près du volcan qui porte le même nom. Arrivés sur le lieu, les globe-trotters ont l’occasion d’admirer diverses zones d’activités géothermales où sortent des fumerolles, des geysers, des sources d’eau chaude et des mares de boue brûlantes. À noter que ce site abrite plusieurs pistes de randonnée où les bourlingueurs auront une vue panoramique sur la plaine de Guanacaste et l’océan Pacifique. À part cela, les touristes ont la possibilité de visiter le parc national Corcovado qui ravira les amoureux de la nature. Une vaste forêt tropicale couvre ce parc où les bourlingueurs observeront de nombreuses espèces menacées comme le Tapir de Baird ou le Fourmilier géant. Ce bout d’Éden constitue également un refuge pour le Grand Hocco et le Toucan.

Les causes de problèmes dentaires sont multiples et ils peuvent subvenir à tout moment. L’une des situations qui peuvent arriver, c’est d’en avoir pendant les séjours à l’étranger. De ce fait, il faut savoir quelles sont les précautions à prendre en cas de souci dentaire pendant les séjours de vacances à l’étranger. Voici quelques conseils que l’on peut suivre. […]

23 Juin / 2017

L’ile de Tikehau

Si vous êtes en quête d’exotisme pour vos prochaines vacances, la Polynésie est une option très intéressante. Cette région du monde encore préservée de toute intrusion industrielle vous offre un cadre paradisiaque qui rappelle énormément le jardin d’éden. L’île de Tikehau est l’une des destinations qui vous marqueront certainement toute votre vie, tant les promesses d’émerveillement sont nombreuses. […]

Les vacances d’été sont une excellente occasion pour visiter le monde. Une des destinations qui attire le maximum de visiteurs  est aujourd’hui le Canada. Et pour les originaires de certains pays, une simple AVE ou Autorisation de Voyage électronique est suffisante pour partir à la découverte des sites touristiques canadiens. […]

Phu Cam
30 Mai / 2017

La cathédrale Phu Cam

La cathédrale Phu Cam est située sur la colline Phuoc Qua, le quartier de Vinh Phuoc, la ville de Hue. Au 17ème siècle, Phu Cam se trouve au bord de la rivière An Cuu qui était la résidence pour le fils des seigneurs de Nguyen.
L’histoire de cette église a commencé en1682 sous le règne de Nguyen. Au début, cette église est seulement une chapelle au toit de chaume qui a été créée par le prêtre Langlois. Après de nombreux changements de lieu, de forme et de l’architecture, la cathédrale Phu Cam a été reconstruite à la base de l’architecture classique occidentale par l’évêque Eugène Marie Allys en 1898. Ce monument a été achevé en 1902.

Lorsque le diocèse de Huê a été élevé au rang d’archidiocèse en 1960, l’archevêque Ngo Dinh Thuc a décidé de construire une nouvelle cathédrale à la base de plan de l’architecte Ngo VietThu. En 1963, la cathédrale a été officiellement construite, et pourtant, ce monument a été retardé plusieurs fois en raison des événements politiques. Jusqu’à 2000, après 37 ans, la construction de la cathédrale Phu Cam est officiellement terminée. […]

Le Brésil est un pays fascinant qui possède d’innombrables atouts pour être une parfaite destination de vacances. En effet, qu’il s’agisse d’un séjour balnéaire auprès de ses somptueuses plages ou bien en partant à l’aventure dans l’arrière-pays afin de découvrir des sites naturels exceptionnels. Que vous voyagiez entre amis, en couple ou aussi en famille avec des enfants, certains parcs ou réserves naturelles brésiliennes peuvent certainement vous intéresser. Voici d’ailleurs 3 d’entre eux à découvrir absolument lors de votre séjour au Brésil.

Admirer les impressionnantes chutes d’Iguaçu

Les chutes d’Iguaçu impressionnent souvent les petits comme les grands pour l’extraordinaire spectacle de la nature qu’elles offrent aux visiteurs. De plus, il est possible de s’approcher d’assez près l’une d’entre elles, grâce notamment à une plateforme spécialement dédiée. Le parc national d’Iguaçu dans lequel ces chutes se trouvent est d’ailleurs l’un des sites touristiques naturels les plus visités sur le territoire brésilien. D’autant plus qu’elles sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Si vous envisagez de passer vos vacances au Brésil, ce parc national devrait alors faire partie des endroits à voir absolument dans ce pays. En outre, si vous voyagez avec des enfants, un zoo est également présent dans ce parc et les ravira sûrement. Tout comme le Parc des Oiseaux Tropicana, qui comme son nom l’indique, abrite plusieurs espèces d’oiseaux originaires du Brésil.

Partir à l’exploration du Pantanal

La fameuse écorégion du Pantanal est l’une des principales destinations des amoureux de la nature au Brésil. Dans le cas où vous souhaiteriez partir à l’aventure sur le territoire brésilien pendant vos vacances, alors ne manquez surtout pas de partir à l’exploration de cette région. Elle est d’ailleurs considérée parmi les plus grandes zones humides au monde, et classée par l’UNESCO comme une réserve de la biosphère. Ainsi, préférez la saison sèche qui s’étend du mois de mai au mois de septembre pour explorer le Pantanal. Non seulement cela vous évitera les moustiques et la forte chaleur, en particulier si vous voyagez avec de jeunes enfants. Mais cette saison vous permettra également de vous adonner à diverses activités à faire pour découvrir les trésors naturels du Pantanal lorsque la plupart des zones ne sont pas inondées pendant la saison de pluie.

Se promener dans la forêt de Tijuca à Rio de Janeiro

La ville brésilienne mondialement célèbre, Rio de Janeiro, est sûrement l’une des plus prisées par les touristes pour y passer leur séjour au Brésil. En effet, elle possède quelques attractions touristiques dont certaines sont d’ailleurs de renommées mondiales comme la statue du Christ Rédempteur ou aussi la fameuse plage de Copacabana. À l’orée de cette ville se trouve également le parc national de Tijuca abritant notamment une forêt luxuriante qui est la plus grande forêt urbaine au monde. Si vous souhaitez vous échapper de l’animation de Rio, vous pouvez très bien vous promener dans la forêt de Tijuca grâce à quelques aménagements qui y ont été réalisés. En effet, si vous aimez par exemple faire du vélo, il est possible d’y trouver une longue piste cyclable d’environ 6 km. C’est une belle occasion à saisir pour faire du vélo en famille dans cette forêt. Mais d’autres pistes vous permettront aussi de vous y promener à pied jusqu’à des cascades par

Comme son nom l’indique, le Sunshine Coast est la côte ensoleillée. C’est une région côtière du sud-est de l’état du Queensland située à une heure environ de Brisbane et au sud de Fraser Island. Peu connue des voyageurs, elle est une destination de vacances par excellence. Elle est surtout très populaire pour ses magnifiques paysages, son atmosphère détendue et surtout pour ses plages de sable immaculé. Lors de votre voyage en Australie, les meilleurs spots suivants sont à inclure dans votre itinéraire.

La ville de Noosa Heads

La ville de Noosa Heads est l’une des villes les plus appréciées d’Australie. Son ambiance décontractée attire les locaux durant les périodes de vacances. Malgré son côté un peu bourgeois et luxueux, visiter cette ville est une expérience. Son charme séduit plus d’un, notamment pour sa simplicité. De plus, vous n’y retrouverez pas de grands magasins ni de lieux bruyants. Elle fait surtout place au calme et à la tranquillité durant un voyage en Australie.

D’ailleurs, pour circuler en ville, le vélo est le moyen de transport idéal. Entourée de parc, elle offre l’opportunité de faire de la randonnée dans la nature. Au cours de la balade, vous aurez l’occasion de tomber sur de superbes plages désertes, des piscines naturelles impressionnantes ou encore des petites criques secrètes. Contrairement à d’autres villes australiennes, celle-ci dispose des qualités à part.

Les GlassHouse Mountains

Une fois encore, pour les amoureux de la nature, les montagnes constituant les GlassHouse Mountains offrent un terrain de jeu de découverte inouï. Ce sont 11 montagnes volcaniques permettant de découvrir une faune exceptionnelle. Avec une superficie de plus de 30 hectares, le site fait partie du parc animalier le plus connu du pays « l’Australia Zoo ». Vous pourrez en tout temps y rencontrer des opossums, kangourous, koalas, diables de Tasmanie, lémuriens, tigres, éléphants ou encore des rhinocéros. Pour avoir une vue sur la région, rejoignez le Mont Beerwah à 556 mètres d’altitude. Pour la randonnée et l’escalade, les monts Ngungun et Tebregargan.

Buderim Falls

Les chutes de Buderim ou encore le Serenity Falls sont un havre de paix de 45 hectares. Elles sont localisées à moins d’un kilomètre au nord du village de Buderim à seulement 15 minutes du littoral. Ce site est surtout dédié aux amoureux de la nature. Il faut savoir que le site est constitué d’une forêt tropicale composée de fougères, vignes indigènes, figues, palmiers géants, d’autres grands arbres et une faune exceptionnelle. Il est possible d’explorer ce petit paradis à partir d’un sentier de randonnée. Vous passerez à travers une nature très riche pour arriver aux cascades.Vous traverserez la forêt. Vous passerez sur une passerelle en bois. Vous sauterez également de rocher en rocher avant d’atteindre les petites cascades et les piscines rocheuses. Bien que l’eau soit froide, il est possible de vous ressourcer un instant lors d’une baignade en pleine nature. Pour encore mieux profiter de ce site et passer un bon moment, n’oubliez pas d’apporter votre pique-nique, car des tables de pique-nique et des barbecues électriques sont à votre disposition.

 

 

L’Asie est un continent qui renferme de nombreux trésors. Néanmoins, la plupart des gens ne sont pas prêts pour une aventure en pleine forêt Thaïlandaise ou encore pour  une randonnée dans la campagne chinoise. Les destinations qui allient   confort moderne et   charme rustique restent les plus prisées. Le Japon se présente alors comme un pays de choix à découvrir. […]