Via Ferrata de la Guinguette
14 Fév / 2017

Top 3 des Vias Ferratas incontournables de France

Entre amis ou en famille, la Via Ferrata est une activité de plein air qui allie sport et loisir. La France fait partie des pays où l’on peut trouver facilement un site pour pratiquer cette passion. En effet, la majorité des via ferratistes sont tous des passionnés de sports extrêmes et de sensations fortes.

Bien sûr les Vias Ferratas ne sont pas toutes extrêmes. On peut trouver des itinéraires adaptés à chaque niveau de via ferratiste. Si vous êtes de ceux qui souhaitent tenter l’expérience en France, voici un top 3 des parcours à faire absolument.

Via Ferrata de la Guinguette, Ain

L’alpinisme en France fait partie de l’une des activités les plus prisées. Cela est notamment dû au fait que le pays possède des montagnes idéales pour l’escalade. Parmi les Vias Ferratas les plus fréquentées, on a celle de la Guinguette dans le département de l’Ain. Pour ceux qui sont de passage en France, ils peuvent intégrer le parcours dans un prestige voyage .

La Via Ferrata de la Guinguette propose un itinéraire adapté tant aux amateurs qu’aux via ferratistes aguerris. En effet, le chemin est plus ou moins accessible à tous. Au début, on passe par un sentier qui glisse un peu, mais qui reste néanmoins sécurisé. Ensuite, on passe par le flanc de la montagne avec une vue panoramique sur la commune de Tenay et toute la vallée en dessous. Le parcours est gazeux, ainsi, l’atmosphère peut y être un peu inconfortable pour certains. Échelles, pont de singe, passerelle, et passages en dévers, la Via Ferrata de la Guinguette vous réserve de belles sensations durant toute la traversée.

Via Ferrata du rocher du Saint Julien, Drôme

Composé de 4 parcours en tout, la Via Ferrata du rocher du Saint Julien dans le département de la Drôme. Les via ferratistes en auront pour tous les goûts. Le premier itinéraire se nomme « La Pitchouno ». C’est plus un parcours initiatique, idéal pour les alpinistes qui en sont à leur première traversée. Le second chemin est appelé « La Testouriasso » (« La Têtue ») et tient un niveau difficile sur toute sa longueur. Le troisième parcours, connu sous le nom de « La Rompo Quieu », qui est attribué aux alpinistes de haut niveau en raison du degré de difficulté allant de difficile à extrêmement difficile. Enfin, le dernier itinéraire, « La Thiousso » ou encore « La Coriace », d’une longueur de 440 m, est réputée pour être elle aussi d’un niveau difficile, voire même très difficile.

Rocher_Saint-Julien

Via Ferrata « La Panoramique », Pyrénées-Orientales

D’une longueur d’environ 900 m, la Via Ferrata « La Panoramique se distingue par son parcours assez difficile. Elle donne effectivement l’occasion aux alpinistes amateurs de sensations extrêmes de vivre une expérience palpitante. La traversée se fait tout d’abord par l’escalade d’un mur de 25 m.  Par la suite, s’enchaînent ponts de singe, ponts himalayens, passages en dévers, vires vertigineuses,  goulet et chemin accidenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *