23 Août / 2017

Sainte-Marie, l’île de légende de Madagascar

Au large de la côte orientale de Madagascar se situe l’une des plus belles destinations de la Grande île : Sainte-Marie également appelée« Nosy Boraha ». Longue d’une soixantaine de kilomètre,elle proposeun pic d’activités notamment, durant lapériode estivalede juin à septembre lors de la migration des baleines à bosse.

Tout comme les malgaches, les touristes venant des quatre coins du monde affectionnent particulièrement ce petit bout de paradis pour son calme et la beauté de ses paysages.

Un ancien repaire de pirates

Des navigateurs portugais découvrirent l’île vers 1506, le jour de l’Assomption, tout en échappant à un naufrage. Ils donnèrent à l’endroit découvert le nom de :“Santa Maria”. Celle-ci fut l’un des berceaux de la piraterie, dans l’Océan Indien de 1684 à 1724 et devintpar la suite une base stratégique pour de nombreux pirates tels que Thomas Tew, Plentain, Thomas White, David Williams et La Buse.

La ville de Sainte-Marie

La grande gentillesse de la population locale se trouve être le premier atout de la région. Le centre est appelé : Ambodifotatra. Il s’agit dupoint le plus animé où on y trouve les établissements de vie pratique des habitants comme les banques ou la poste.La location de deux-roues reste le meilleur moyen de se déplacer dans la cité et dans ses environs.

A proximité des lieux se dresse la plus vieille église de Madagascar : l’église de Sainte-Marie qui a été construite en 1857.

Le spectacle des baleines

Pendant l’hiver austral, le littoral accueille d’important groupe de baleines à bosse migrant depuis l’Antarctique jusqu’au canal de Sainte-Marie. Elles profitent également de cette période pour se reproduire et effectuer despectaculaires ballets sous le regard émerveillé des visiteurs. Un moment inoubliable à ne surtout pas manquer pendant votre voyage à Madagascar.

Une faune et une flore endémiques

Le territoire abrite également une faune et une flore très riche dont la plupart est en voie d’extinction. Ainsi, on y retrouve, par exemple, différents types d’orchidées comme la Reine de Madagascar et plusieurs espèces de lémuriens.

Par ailleurs, Sainte-Marie est réputée pour la culturedugirofle, de la vanille, ducafé etde la cannelle. D’où lui vient un autre surnom : « île jardin ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *